L’algie vasculaire de la face

L’algie vasculaire de la face (AVF) est une céphalée rare, extrêmement douloureuse et invalidante pour celui qui en souffre.

Elle se manifeste par des crises de douleur extrême, essentiellement situées au niveau de l’oeil et du visage, d’une durée de 15 min à 3 heures.

Ces crises peuvent survenir plusieurs fois par jour, elles sont le plus souvent périodiques avec des périodes de rémission sans crise. Elle est plus fréquente chez l’homme que chez la femme et débute le plus souvent entre 20 et 40 ans.

Le service SOS Oxygène, un accompagnement de proximité

  • Prise de rendez-vous rapide

    Prise de rendez-vous rapide avec le patient dès réception de la prescription médicale.

  • Dès l’arrivée à domicile

    Dès l’arrivée au domicile, présentation du technicien spécialisé et de la société. Vérification de l’environnement et présentation des dispositifs médicaux qui lui ont été prescrits.

  • Identification des connaissances du patient

    Selon la prescription établie, contrôle et installation des dispositifs médicaux à l’emplacement le plus approprié dans le respect des règles de sécurité.

  • Selon la prescription établie

    Éducation du patient et/ou de son entourage : explications nécessaires sur l’utilisation du matériel avec démonstration pratique. Transmission des consignes d’entretien, de la conduite à tenir en cas d’incidents, des mesures de sécurité et d’hygiène. Vérification de l’acquisition de la manipulation du matériel par le patient. Indication des modalités de transport et de voyage.

  • Gestion et explication

    Gestion et explication du dossier administratif.

  • Réponses aux interrogations diverses

    Réponses aux interrogations diverses pouvant subsister et remise d’un carnet de suivi et des documents relatifs à la prestation.

  • Prise du prochain RV

    Explication de l’organisation du suivi et explication du rôle de l’astreinte 24H/24, 7J/7, sachant que celle-ci peut répondre aux questions techniques.

Les symptômes

La crise dure de 15 min à 3 heures et est caractérisée par une douleur et des signes associés.

  • La douleur
    Elle s’installe très rapidement devenant en quelques minutes atroce, continue, intolérable. Les patients la décrivent comme un pic à glace brûlant que l’on enfoncerait de manière répétée dans l’oeil et le cerveau, une déchirure, un broiement. Son intensité est parfois si importante que les patients peuvent avoir envie de « se jeter par la fenêtre ». La douleur est strictement unilatérale (un seul côté du visage) pendant tout l’épisode de crise et le plus souvent d’un épisode à l’autre. Elle est maximum dans la région orbitaire (centré sur l’oeil) mais peut irradier jusque dans l’épaule.
  • Les signes associés
    Du côté de la douleur, l’oeil est rouge, larmoyant, un peu fermé avec une pupille plus petite. La narine est bouchée ou au contraire coule. En revanche, nausées et vomissements sont rares. Ces signes peuvent débuter avant la douleur et perdurer tout au long de la crise.

Ces crises se manifestent de manière quotidienne (1 à 8 crises par jour).

Le diagnostic

Le diagnostic d’une AVF est posé après un interrogatoire conduit par un médecin ORL ou neurologue ou un médecin d’une structure spécialisée dans la prise en charge des douleurs chroniques rebelles.

On distingue principalement 2 formes de la maladie :

  • Une AVF épisodique (90% des cas) : Les crises quotidiennes surviennent par épisodes plus ou moins longs (généralement 3 à 8 semaines), avec des périodes de rémissions variables. Les périodes de rémissions peuvent durer plusieurs années. Une AVF peut, par exemple, apparaître à rythme saisonnier avec 1 à 2 périodes de crises par an.
  • Une AVF chronique : les crises se répètent sans aucune rémission depuis plus d’un an ou lorsque les périodes de rémissions durent moins d’un mois.

Le diagnostic

Le diagnostic d’une AVF est posé après un interrogatoire conduit par un médecin ORL ou neurologue ou un médecin d’une structure spécialisée dans la prise en charge des douleurs chroniques rebelles.

On distingue principalement 2 formes de la maladie :

  • Une AVF épisodique (90% des cas) : Les crises quotidiennes surviennent par épisodes plus ou moins longs (généralement 3 à 8 semaines), avec des périodes de rémissions variables. Les périodes de rémissions peuvent durer plusieurs années. Une AVF peut, par exemple, apparaître à rythme saisonnier avec 1 à 2 périodes de crises par an.
  • Une AVF chronique : les crises se répètent sans aucune rémission depuis plus d’un an ou lorsque les périodes de rémissions durent moins d’un mois.

Le traitement

Le traitement de la crise d’AVF par l’oxygène médical (7 à 10 litres/minute, pendant 15 à 30 minutes à débuter dès le début de la crise) est d’efficacité prouvée. En effet, la réponse au traitement est de 70 à 82 % en fonction des études (études Kudrow1 et Fogan2). En raison de son efficacité et de sa bonne tolérance (aucun effet indésirable rapporté), l’oxygène peut être prescrit en première intention. Spécialisés dans l’oxygénothérapie à domicile, les équipes expertes de SOS Oxygène vous accompagnent et mettent en place le traitement à domicile, conformément à la prescription médicale établie. Tout au long du traitement, des visites de contrôle régulières (suivant la fréquence LPP ou plus si besoin) sont effectuées. Lors de ces visites, le technicien spécialisé échange avec vous sur votre traitement, entretient le matériel et renouvelle les consommables. À l’issue de ces visites, selon la demande du médecin prescripteur, un compte-rendu détaillé peut lui être adressé.

1 Kudrow L. Response of cluster headache attacks to oxygen inhalation. Headache 1981;21:1-4
2 Fogan. L. Treatment of cluster headache. A double blind comparison of oxygen versus air inhalation. Arch. Neurol 1985;42:362-3

Les bénéfices

Les avantages du traitement de l’AVF par oxygénothérapie :

  • Diminution de l’intensité de la douleur plus rapidement
  • Très bonne tolérance au traitement

Une bonne éducation thérapeutique au traitement par oxygénothérapie grâce à l’accompagnement de nos équipes et des mises au point régulières peuvent améliorer considérablement l’efficacité du traitement et ainsi vous permettre de retrouver une meilleure qualité de vie.

Les bénéfices

Les avantages du traitement de l’AVF par oxygénothérapie :

  • Diminution de l’intensité de la douleur plus rapidement
  • Très bonne tolérance au traitement

Une bonne éducation thérapeutique au traitement par oxygénothérapie grâce à l’accompagnement de nos équipes et des mises au point régulières peuvent améliorer considérablement l’efficacité du traitement et ainsi vous permettre de retrouver une meilleure qualité de vie.

L’équipement

Les techniciens habilités par SOS Oxygène interviennent à domicile pour mettre en place le matériel prescrit, dans le respect de la législation en vigueur.

Nos équipes expertes vous accompagnent sur l’utilisation du matériel et mettent à votre disposition :

  • De l’oxygène médicinal gazeux (en bouteille)
  • Les consommables (tubulure et masque haute concentration)

Nous joindre

Si vous avez des questions ou souhaitez
prendre rendez-vous, appelez votre agence
du lundi au vendredi, de 08h30 à 17h30.

Avec plus de 60 agences et 1 500 collaborateurs spécialisés, le réseau national SOS Oxygène vous permet de bénéficier d’un service de proximité, au quotidien.

 
SOS OXYGÈNE EN VIDÉO
 
NOUS CONTACTER
 
GÉOLOCALISEZ VOTRE AGENCE